Le Venture Capital en Europe en 2019 – Nalin Patel, Pitchbook

2019 est synonyme de record pour le VC en Europe. Records de valorisation, records de levées de fonds, records de tailles de deals, records d’affluence de startups à financer. Bref, tout cela est possible en raison d’afflux de liquidités toujours plus importants de la part d’investisseurs en mal de rendement. En 2019, la taille du marché du VC est passée de 24,3 Mds Eur à 32,4 Mds alors que le nombre d’opérations est passé de 5929 à 5017.

Ce sont donc les tranches supérieures des tailles de deals qui ont le plus crû. Cela signifie que les entreprises les plus avancées en late stage, ont besoin de plus de capitaux dans des environnements de plus en plus concurrentiels et saturés. A l’inverse, le nombre de deals seed et angels sont en baisse pour la deuxième année consécutive. Le VC va en effet plus facilement chercher des institutionnels sur des dossiers plus matures. Cela veut-il dire que le pipeline d’entreprises est en train de s’assécher ? Non, cela signifie que les entreprises demandent plus de fonds lors de leur première levée.

Géographiquement parlant, tous les pays européens sont le théâtre d’une augmentation substantielle des valorisations. On notera en Lituanie le trade de Vinted dont la valorisation est passée à 1 Md suite à une levée de 128 M Eur. Les pays de la Baltique constitueraient ainsi un vivier de startups candidates très sérieuses aux financements.

Lire l’étude


Partagez cet article.

1 Star2 Stars3 Stars4 Stars5 Stars (No Ratings Yet)
Loading...

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*