Et si vous allongiez la duration dans vos portefeuilles ? – Andy Sparks et Juan Sampieri, MSCI

Est-ce bien raisonnable de poser une telle question alors que tout le monde se gratte la tête en pensant à la récession qui pourrait nous tomber dessus ? L’idée dans cet article est d’allonger la duration pour profiter d’une éventuelle baisse des taux impliquée par une intervention de la Fed. Est-ce contre-intuitif ? La récession s’installe, les taux remontent, la Fed intervient et les taux rebaissent. D’où la suggestion des auteurs d’allonger la duration. Oui mais quand et combien ?

Ils se basent sur l’observation des dernières crises ou récessions aux US. La partie courte de la courbe s’est ajustée beaucoup plus rapidement que la partie longue. Ceci a donné lieu à une surperformance des maturités 10 ans contre les deux ans. Alors, les performances passées… blablabla, mais tout de même. Ils s’interrogent également sur le budget risque associé à une telle stratégie pour un portefeuille 60% actions et 40% obligataire (d’habitude on fait le contraire). Le problème se pose si la corrélation entre les deux classes d’actifs augmente. Dans un tel contexte, le risque global du portefeuille augmente certes rapidement lorsque l’on allonge la duration des bonds.

Lire l’article


Partagez cet article.

1 Star2 Stars3 Stars4 Stars5 Stars (No Ratings Yet)
Loading...

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*