Comment analyser les marchés émergents ? – Jean-Maurice Ladure, MSCI

En matière de marchés émergents, The Daily Finance part du principe que chaque pays possède ses propres spécificités. L’investissement sur les fonds globaux EM présente un intérêt si l’investisseur n’a pas d’appétit particulier pour entrer dans le détail de chaque pays sous-jacent. Les marchés émergents occupent à présent 12% de la part des actions mondiales au travers de 26 pays : soit trop pour être ignorés dans une allocation, soit pas assez pour y être inclus. L’auteur nous explique que les pays émergents sont distincts les uns des autres, notamment pour comprendre que la guerre commerciale Chine-US n’a pas obligatoirement les mêmes conséquences en fonction du pays considéré.

Premier critère de différenciation des marchés actions EM : leurs performances. Ainsi, sur 3 ans, en USD, à fin juillet 2019, certains marchés ont affiché une performance annualisée de plus de 20% alors que d’autres ont affiché -20%. Il valait mieux ne pas se tromper. Même chose en termes de volatilité de ces mêmes marchés. Trois facteurs expliquent généralement la dispersion d’un marché : le pays sous-jacent, les secteurs et les styles. Sur les marchés actions matures, les trois facteurs expliquent équitablement la volatilité. Dans le cas des EM, le pays sous-jacent explique à lui tout seul 60% de la volatilité du marché. Les secteurs et les styles expliquent chacun 20% de la vol. D’où l’importance de la différenciation d’un investissement par pays.

Quel est l’impact de la macro sur les différents marchés EM ? L’auteur a ensuite étudié l’impact de la guerre commerciale US-Chine sur certains pays émergents. Par exemple, le marché des actions chinoises est essentiellement domestique : il ne réagit qu’à des nouvelles concernant la Chine. D’où une mauvaise réaction depuis le début du conflit. Les marchés action de la Corée du Sud et de Taïwan subissent le double impact de la Chine et des US. Too bad ! Par contre, ni la Thaïlande ni l’Afrique du Sud ne sont concernées par la guerre commerciale. Intéressant non ? Un autre facteur : le pétrole. Quels sont les pays sensibles à cette matière première ? Le Brésil et la Russie ont une sensibilité positive au prix du baril. Les pays importateurs tels que l’Inde ou la Chine auront une sensibilité évidemment négative.

Lire l’article

Partagez cet article.

1 Star2 Stars3 Stars4 Stars5 Stars (No Ratings Yet)
Loading...

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*