Les pays émergents sont-ils dans l’impasse ? – Alexandre Mirlicourtois, Xerfi Canal

Du point de vue économique, il est de plus en plus difficile de globaliser lorsque l’on parle des pays émergents. L’appellation des BRICS est un acronyme pratique mais de moins en moins réel. La Chine a de moins en moins de points économiques communs avec les autres pays concernés. Elle n’est plus émergente. La preuve : Trump ne perdrait pas son temps, et celui de la planète, à s’attaquer commercialement à un pays “juste émergent”.

Alexandre Mirlicourtois liste 3 sujets d’inquiétudes : la baisse des prix des matières premières liée au ralentissement économique mondial, la rupture de la dynamique des échanges croisés et l’épuisement des gains de productivité.

Le prix des matières premières ne se réduit pas au seul pétrole. Si ce dernier est en tendance baissière depuis le mois d’avril, les autres matières telles que les métaux industriels résistent très bien. Le prix des matières premières agricoles ne s’effondre pas non plus. Donc, il convient de relativiser l’impact des matières premières sur les “pays émergents” en affinant considérablement l’analyse.

Attendons de voir ce que vont donner les prochains échanges entre les US et la Chine sur le sujet commerce. Le ralentissement économique américain est palpable. Celui de la Chine aussi. Tout ceci n’est-il pas déjà intégré dans les cours et autres prix de marchés ?

Regarder la vidéo

Partagez cet article.

1 Star2 Stars3 Stars4 Stars5 Stars (No Ratings Yet)
Loading...

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*