A bas la pensée unique ! Vive les Économistes – Roger E.A. Farmer, Project Syndicate

Il n’y a plus assez de courants de pensées différents en Économie. Tout est “mainstream” dans un cadre économico-monétaro-politico-environnemental où, pourtant, il est utile de sortir des sentiers battus pour changer de paradigme. Le prochain Prix Nobel d’économie (14/10/2019) viendra-t-il donner un coup de pied dans la fourmilière ? L’an passé, ce prix remis était en lien avec l’environnement et les finances publiques… 

L’auteur de cet article réagit à une interpellation dans le NY Times sur le thème du caractère nocif des économistes sur les politiques. Le manque de diversité de réflexion économique conduirait à des travers ou à des biais politiques, notamment aux Etats-Unis : trop d’importance donnée à la croissance au détriment de la répartition des richesses, voire du bien-être (pressions, burn-out, suicides). Les travaux de Robert Lucas sont ainsi montrés du doigt.

Pourtant, il convient de ne pas basculer non plus dans la “destruction de croissance” qui trouve une certaine audience actuellement. Sous prétexte que “la vie moderne” pollue, revenir à des modes de vie ancestraux ? Faire fi aussi de tous les progrès scientifiques essentiels ? Non, ce n’est pas la bonne voie. La multidisciplinarité pourrait alors permettre de comprendre les mécanismes économiques accompagnant la révolution énergétique et industrielle qui nous attend. Les économistes doivent eux aussi se réinventer.

Lire l’article


Partagez cet article.

1 Star2 Stars3 Stars4 Stars5 Stars (No Ratings Yet)
Loading...

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*