ISR : le jour où le marché obligataire se réveillera – Waqas Samad, FTSE Russell

Alors que le marché obligataire est au moins trois fois plus vaste que le marché actions, les investisseurs en “dettes” sont en retard sur leurs homologues “actions” au sujet de la thématique responsable et durable. Les green bonds sont en très forte croissance, mais on en est encore aux balbutiements. Pourrait-on imaginer une notation extra financière des États qui influe sur le niveau des rendements ? La réponse est largement positive. La notation extra financière des govies existe déjà depuis plusieurs années. Toutefois, les investisseurs obligataires sont encore peu nombreux à s’approprier ces notations au regard de la masse globale obligataire. Pourtant, un État qui n’oeuvre pas dans le sens de la durabilité sera immanquablement rattrapé par des controverses environnementales. En attendant, FTSE Russell propose un indice FTSE Climate Risk-Adjusted World Government Bond Index, permettant aux investisseurs en dette gouvernementale d’intégrer la thématique climatique au sein de leurs portefeuilles.

Lire l’article

Partagez cet article.

1 Star2 Stars3 Stars4 Stars5 Stars (No Ratings Yet)
Loading...

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*