L’Europe énerve Trump – Olivier Passet, Xerfi Canal

La terre entière énerve Trump, par définition. Mais l’Europe ne devrait pas échapper au courroux du Pdt américain. Par exemple, Boeing, dont le 737 MAX est cloué au sol après les deux graves accidents des derniers mois, est en difficultés. A noter : le UK vient de signer une précommande de 18 appareils 737 MAX. On peut subodorer que cela vient en contrepartie de la promesse de Trump de soutenir le pays dans une démarche de hard brexit. Airbus va donc être en ligne de mire. Les automobiles européennes (allemandes surtout) pourraient être touchées par une augmentation supplémentaire des droits de douanes. Quel est l’objectif final de Trump ? Nul ne sait, et même pas lui d’ailleurs. Est-ce “simplement” commercial ou est-ce plus profond pour affaiblir durablement ce concurrent ? Sauf que l’Europe est un terrain de jeu économique favorable aux US. Trump n’a donc pas intérêt à affaiblir cette zone. Mais il y a tout de même une caractéristique européenne qui énerve Trump : le leadership incontesté de l’Europe en matière de transition écologique et de durabilité. Ceci est une pierre dans son propre jardin américain car nombreux sont les entreprises et citoyens américains qui y sont favorables et s’impliquent dans la transition écologique, n’en déplaise à leur Pdt. Mais comme avec Trump, on ne sait jamais ce qui va se passer…

Voir la vidéo

Partagez cet article.

1 Star2 Stars3 Stars4 Stars5 Stars (No Ratings Yet)
Loading...

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*