Les actions infrastructures cotées sont-elles défensives ? – FTSE Russell

Les entreprises du secteur infrastructures offrent généralement des dividendes élevés. Est-ce un argument suffisant pour être considérées comme défensives ? Les actions de ce secteur ont affiché par le passé un rendement ajusté du risque supérieur aux autres secteurs et une résilience du chiffre d’affaires pendant les phases de retournement économique. Ainsi, depuis 2005, l’indice FTSE Core Infrastructure a surperformé l’indice des grandes capitalisations de 70%. Le secteur infrastructures n’est pas immune des baisses de marchés mais sa résilience est plus grande que celle des indices principaux : un max draw down de 42% pour les infra core à comparer à 58% pour les indices toutes capitalisations ou tous secteurs. La surperformance des infra se constate dans un contexte de risk-off de la part des investisseurs : à ce moment-là, les taux baissent et le prix des actions infra monte. Attention, la réciproque est également vraie : les infra sous-performent lorsque les taux longs remontent. Donc, nous ne ferons pas dans le subliminal. Dans la mesure où la majeure partie des banques centrales vont soit baisser leurs taux, soit faire des QE, le timing pourrait être à reconsidérer pour les actions infra, pour ceux qui ne l’ont pas déjà fait.

Lire l’article

Partagez cet article.

1 Star2 Stars3 Stars4 Stars5 Stars (No Ratings Yet)
Loading...

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*