Que fait le secteur des infrastructures ? – Catherine Yoshimoto, FTSE Russell

La classe d’actifs des infrastructures offre une thématique de diversification évidente pour les investisseurs. A ne pas confondre toutefois avec les investissements en infrastructures non cotées. Si, en plus, cette classe surperforme les autres… c’est que du bonheur ! Il semblerait que la réponse soit positive au regard de l’article qui suit. Sur 12 mois, i.e. depuis mars 2018, l’indice calculé et publié par FTSE Russell des actions infrastructures (FTSE developed core infrastructure) est en croissance de 18,9%, avec une accélération au cours du trimestre clos à fin mars 2019. Pas mal ! Surtout si l’on compare avec d’autres classes d’actifs : -5% pour les actions émergentes, et un peu moins de 5% pour les actions des marchés développés et globales all cap. L’indice FTSE Russell des infrastructures est très fortement pondéré US avec 60% du poids total, et légèrement plus que le l’indice all cap. Sectoriellement, cet indice est pour plus de 50% investi dans les utilities, 26,5% dans les transports.

Lire l’article

Partagez cet article.

1 Star2 Stars3 Stars4 Stars5 Stars (No Ratings Yet)

Loading...

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*