Risques climatiques et superviseurs – François Villeroy de Galhau et al, NGFS

Choses promises, choses dues. François Villeroy de Galhau, en tant que Gouverneur de la Banque de France, nous avait annoncé la publication des recommandations issues du premier rapport du NGFS (Network for Greening the Financial System) pour le mois d’avril. Rappelons que le NGFS est un réseau de 34 banquiers centraux, initié par la Banque de France en 2017. Le premier rapport de cette coalition a été publié en octobre 2018. La Banque de France avait annoncé la promotion de recommandations pour faire suite à ce rapport. L’idée est simple : les gouvernements et régulateurs posent les objectifs et le cadre, les acteurs du privé font le reste. En effet, ces derniers sont les seuls à pouvoir financer la Transition Energétique. Ainsi, ces recommandations du NGFS sont au nombre de 4. La première tâche incombe aux superviseurs qui doivent dès à présent intégrer les risques financiers liés au climat dans leurs analyses, surveillances, dans leur approche stratégique. Autre recommandation : les banques centrales doivent montrer l’exemple en verdissant au maximum leurs investissements. Troisième recommandation : le partage des données relatives au risque climatique de la part des autorités publiques. Enfin, le partage de connaissances et la montée en puissance des compétences est un objectif. Bon, clairement, ces recommandations (peu détaillées) sont vraiment peu contraignantes. On reste un peu sur sa faim.

Lire l’article

Partagez cet article.

1 Star2 Stars3 Stars4 Stars5 Stars (No Ratings Yet)
Loading...

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*