Toutes les tailles de capi sont touchées ! – EPFR Global et The Daily Finance

Au risque de nous répéter, les flux continuent de se porter sur les fonds obligataires qui ont collecté 14,3 Mds USD au cours de la seconde semaine d’avril. Les fonds actions sont toujours en décollecte avec 2,6 mds USD de sorties malgré une reprise de la collecte pour les fonds actions US. Cette rotation se voit parfaitement dans le graphe ci-dessous. Les fonds en dette émergente collectent fortement aussi. On notera que les fonds en monnaies locales retrouvent aussi quelques grâces auprès des investisseurs.

La sortie des fonds actions émergentes est maintenant interrompue, faisant suite à un rebond des indices EM. L’argument sous-tendant ce retour en faveur des actions EM est l’espoir que les tensions commerciales vont se calmer. Ce sont les fonds actions globales émergentes qui en ont profité le plus.

Les fonds action pays développés sont toujours mal orientés en termes de collecte. Les fonds US ont collecté mais cela a été contrebalancé par la décollecte sur les fonds globaux (-22 Mds US en ytd), les fonds actions européennes et les fonds actions Japon.

Si au cours des années passées les fonds actions small, mid et large cap ont pu connaître des flux différents, ce n’est pas le cas actuellement. Tout le monde décollecte de la même façon. Il n’est donc pas question d’arbitrage de risque mais bien de sorties globales de l’Europe.

Alors que les banques européennes ne sont pas au mieux de leur forme, les banques américaines semblent mieux loties. Elles attirent d’ailleurs quelques flux encore timides alors que pourtant la performance des financières US s’est bien reprise depuis son plus bas fin janvier 2019.

Partagez cet article.

1 Star2 Stars3 Stars4 Stars5 Stars (No Ratings Yet)
Loading...
Nathalie Renson
A propos de Nathalie Renson 40 Articles
En tant qu’investisseur sur les marchés financiers, Nathalie Renson est toujours en quête d’informations financières et souhaite les partager. C’est pourquoi elle contribue à The Daily Finance. Analyste equities au début de sa carrière, puis sur les marchés obligataires, Nathalie a ensuite géré plusieurs fonds en multigestion, notamment.

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*