Le boom des ETF dans les allocations asiatiques – Andrew Mc Collum, Greenwich Associates

Les ETF ont représenté 23% des actifs des institutionnels asiatiques en 2018, alors qu’ils n’étaient encore que de 14% en 2017. La principale raison fournie par ces investisseurs pour expliquer leurs choix d’investissements est la facilité avec laquelle ils peuvent réaliser leurs ajustements tactiques en ayant recours aux ETF. Mais les investisseurs en Asie recourent aussi volontiers aux ETF pour le coeur de leurs allocations, i.e. pour le long terme. Les trackers ne sont donc plus satellites, mais bel et bien stratégiques pour 63% des interrogés. Pour info, les institutionnels américains dans 70% des cas détiennent leurs ETF pour une période supérieure à 1 an. En Asie, ce chiffre n’est que de ⅓. Donc, il y a encore de la marge. D’ailleurs, 40 à 50% des interrogés affirment avoir l’intention de se renforcer dans les ETF au cours des 12 prochains mois. Ces investisseurs sont prioritairement attachés à l’obtention d’un rendement élevé, avant même la gestion du risque. Enfin, les ETF fixed income sont très demandés en raison de leur liquidité. Les investisseurs se sont déclarés très alertés par l’arrêt brutal de la liquidité lors de la dernière crise sur les marchés fixed income en 2008-2009 et de la lenteur avec laquelle ce marché est reparti. Ils sont donc liquides, rapides à traiter et à déboucler et bien sûr… peu coûteux.

Lire l’article

1 Star2 Stars3 Stars4 Stars5 Stars (No Ratings Yet)

Loading...

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*