La recherche indépendante souffre ! – CFA Institute

Mifid II a produit un électrochoc début 2018. Après un peu plus d’un an, les bilans sont publiés les uns après les autres. Ils ont malheureusement tous un point commun : le constat selon lequel la recherche indépendante souffre de l’unbundling. C’était prévisible : la mise en compétition des fournisseurs de recherche pèse sur le secteur. Le choix des sociétés de gestion de ne pas répercuter les frais de recherche sur les frais de gestion mais de les supporter dans leur compte de résultat, conduit nécessairement à une baisse de ces dépenses. Ainsi, 57% des buy-sides ayant répondu à cette étude réalisée par le CFA, relatent un recours inférieur à la recherche externe. 496 personnes ont participé à cette étude réalisée entre le 6 et le 19 décembre 2018. En moyenne, les budgets de recherche ont diminué de 6,3% depuis Mifid 2. Les économies concernent d’ailleurs plus fortement les asset managers de grande taille, i.e. plus de 250 Mds Eur d’AUM. Pour le moment, les buy-sides ne perçoivent pas de diminution de la qualité de la recherche. Ce constat est en revanche fort du côté de ceux qui la produisent : 44% des sell-sides estiment que cette qualité de la recherche est en baisse.

Ce que beaucoup d’acteurs craignaient est en cours de matérialisation : la couverture des small et mid caps est en baisse. Ce constat est fait par 47% des buy-sides et par 53% des sell-sides. Faisons le souhait que le régulateur ne fasse pas la sourde oreille à ces alertes répétées de moindre couverture des small et mid caps. Souhaitons aussi qu’à ce stade les buy-sides n’aient pas encore développé l’habitude de recourir à la recherche indépendante pour pallier le manque d’analyse. Cette nouvelle habitude permettrait la poursuite de l’accès aux marchés pour les petites et moyennes valeurs. Les marchés financiers ne sont pas majoritairement un endroit où l’on spécule. Ils permettent surtout le fonctionnement de l’économie.

Lire l’article

1 Star2 Stars3 Stars4 Stars5 Stars (No Ratings Yet)

Loading...

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*