Le marché européen est un marché d’allocataires – Detlef Glow, Lipper Alpha

Les fonds traditionnels européens peinent à collecter, voire même à conserver leurs actifs en février : lire sur ce sujet notre rubrique hebdomadaire du lundi sur les flux des fonds en partenariat avec EPFR Global. L’encours des ETF augmente en Europe de 32,2 Mds Eur pour le seul mois de février 2019. Ceci se décompose en 18 Mds d’effet marché positif et en 14,2 Mds Eur d’effet volume. Voilà qui est rassurant : lorsque le marché monte, il y a plus d’acheteurs que de vendeurs (vieil adage boursier). Donc, comment expliquer que les fonds tradi vendent leurs titres pour faire face aux rachats et que le marché monte ? Uniquement par les ETF… nous sommes donc bien dans un marché d’allocataires et non d’investisseurs sur les fondamentaux. Les ETF sur obligations collectent bien également (+ 6 Mds Eur), suivis par les ETF mixtes (+ 0,5 Mds Eur). Les trois meilleurs promoteurs d’ETF en février 2019 étaient UBS ETF, puis iShares, puis Xtrackers.

Lire l’article

Partagez cet article.

1 Star2 Stars3 Stars4 Stars5 Stars (No Ratings Yet)
Loading...

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*