Les allocations continuent de préférer les US – EPFR Global et The Daily Finance

Les fonds US, qu’ils soient actions ou obligations, ont plus que correctement tiré leur épingle du jeu au cours de la semaine dernière avec 33 Mds USD de collecte. Cette zone géographique profite bien évidemment de la faiblesse des autres zones. La Chine crie haut et fort le ralentissement de son économie. L’Allemagne a mis un grand coup de frein sur la pédale “croissance”. Et l’on ne reviendra pas plus sur le Brexit. Les marchés actions émergents ont aussi pâti de cette allocation géographique en faveur des US. Et au global, le high yield continue de bien collecter ainsi que les obligations émergentes.

Les flux s’élèvent ainsi à +17 Mds USD sur les actions au cours de la semaine du 13 mars 2019. Les fonds obligataires ont drainé 7,9 Mds USD et les fonds monétaires 1,9 Mds USD. Les fonds alternatifs ont décollecté à hauteur de 425 M USD et les fonds mixtes à hauteur de 1,9 Mds USD. Les fonds de dette privée décollectent aussi. 

Ci-dessous un focus sur les fonds actions dividendes. On ne peut pas exactement dire que cette thématique d’investissement ait la cote. Au mieux, elle ne collecte pas.

Pour la première fois depuis 7 mois, toutes les zones géographiques composant les marchés actions émergentes ont décollecté : de 152 M USD en Amérique Latine à 2,3 Mds USD en Asie hors Japon. Les actions Chine ont dû faire face à un retrait de 1 Md USD au cours de la dernière semaine.

Les flux arrêtent en revanche d’être positifs sur les fonds globaux émergents. Les fonds BRIC ont enregistré leurs plus fortes décollectes depuis le T3 2017. Et les fonds péruviens ont enregistré des flux positifs. Les fonds investis sur les actions en Afrique du Sud continuent aussi de subir des rachats. Ceci a pour conséquence de tirer la zone EMEA vers le bas. Même chose pour la Russie. Ces mouvements sur ces deux pays compensent les flux positifs sur l’Egypte.

Comme nous l’avons précisé en préambule, les fonds actions européennes ont fait l’objet de sorties importantes, à hauteur de 4,5 Mds USD. A l’instar de la semaine dernière, les fonds actions France décollectent. A noter : la première semaine de flux positifs sur les fonds actions britanniques depuis un an. Même les fonds d’Investissement Responsable ont passé une semaine agité alors que pourtant ils résistaient jusqu’à présent.

Une précision : les flux positifs entrants sur les fonds actions américains se sont faits majoritairement via des ETF.

Les fonds obligataires continuent d’être favorablement orientés en termes de collecte au cours de la semaine du 13 mars. Ces chiffres sont tirés par le marché US comme nous le disions en introduction, mais aussi par le high yield et les marchés émergents. Les fonds européens ont marqué une pause la semaine dernière probablement en raison d’une actualités trop chargée. Ces flux se sont donc visiblement reportés sur les US Treasuries. Le graphe ci-dessous nous montre l’intérêt des investisseurs se positionnant sur la partie courte de la courbe US.

Enfin, les fonds obligataires émergents ayant collecté sont majoritairement libellés en hard currency. Les fonds crédit émergents ont aussi enregistré des flux positifs en Asie émergente et en high yield aussi.

 

Pour en savoir plus sur notre partenaire EPFR Global, merci de renseigner ce formulaire:

1 Star2 Stars3 Stars4 Stars5 Stars (No Ratings Yet)

Loading...
Nathalie Renson
A propos Nathalie Renson 29 Articles
En tant qu’investisseur sur les marchés financiers, Nathalie Renson est toujours en quête d’informations financières et souhaite les partager. C’est pourquoi elle contribue à The Daily Finance. Analyste equities au début de sa carrière, puis sur les marchés obligataires, Nathalie a ensuite géré plusieurs fonds en multigestion, notamment.

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*