What you see and what you get… – Penny Ning Pan, FTSE Russell

… ou encore “les performances passées ne préjugent pas des performances futures”. Ou encore fonds prudents, équilibre, dynamiques, flexibles. Comment être sûr de fournir la bonne stratégie de gestion pour répondre à ces objectifs ? C’est tout l’enjeu de Mif sous toutes ses versions : que l’investisseur se voit proposer des produits qui correspondent à ses attentes. D’où la notion de couple rendement-risque. FTSE a opéré une étude sur l’univers des fonds américains. Ils ont été classés en 5 groupes représentant des niveaux de risques distincts allant du “modéré” à “l’agressif”. Le principe est simple : prenez la volatilité 3 ans de chacun de ces fonds, classez-les en quintiles suivant ce critère, observez l’évolution de la volatilité de ces cohortes sur 12 ans. La question est alors de voir si la hiérarchie des volatilités des quintiles est respectée. La réponse est affirmative. Ouf ! Comme les asset managers européens ne sont pas plus bêtes que les américains, il n’y a aucune raison pour qu’en Europe le résultat de ce test soit différent.

Lire l’article

1 Star2 Stars3 Stars4 Stars5 Stars (No Ratings Yet)

Loading...

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*