Croissance et appétit du risque – Philip Lawlor, FTSE Russell

La perception des conditions financières s’est dégradée selon FTSE Russell : très fortement aux US qui venaient d’un point haut et plus marginalement dans les autres régions du monde qui étaient déjà revenues à la moyenne. Cela pourrait alors se traduire par une réduction de l’appétit pour le risque. Cela se retrouve d’ailleurs dans les mouvements de flux sur les fonds à travers le monde. L’analyste attribue cela aux anticipations de taux d’intérêt notamment (graphe 2). Le consensus à propos de la croissance économique est en augmentation pour les US et la Chine, mais pas pour l’Europe. Enfin, le dernier graphe reprend les mouvements de consensus sur les principaux indices à travers la planète.

Lire l’article

 

1 Star2 Stars3 Stars4 Stars5 Stars (No Ratings Yet)

Loading...

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*