L’hémorragie continue sur les fonds européens – EPFR Global et The Daily Finance

Pourtant elles montent les actions européennes avec +8% en ytd. Mais cela ne suffit pas à retenir les investisseurs qui continuent de sortir des fonds actions européennes. Bien heureux sont les gérants sur les fonds actions européennes qui continuent de collecter. Notre partenaire EPFR vient de publier son Global Navigator pour la deuxième semaine de février 2019. Le trait marquant est donc bien la poursuite de la décollecte en Europe sur les actions alors que les fonds obligataires européens ont enrayé l’hémorragie.

Cette décollecte sur les actions qui s’élève à 6 Mds USD pour la seule deuxième semaine de février ne s’était pas vue depuis le T3 2016. C’est à vous décourager un gérant de actions de faire de l’alpha.

Ailleurs, les flux étaient mieux orientés, notamment aux US, portés par des espoirs de conciliation entre Américains et Chinois. Au global, les fonds obligataires ont collecté 8,8 Mds USD sur la semaine et les fonds monétaires 17 Mds USD. A l’inverse, les fonds actions toutes classes confondues ont décollecté de 6,8 Mds USD et les fonds équilibrés ont perdu 1 Md USD.

Les actions émergentes continuent de collecter semaine après semaine, notamment au travers des fonds globaux diversifiés. Les fonds actions brésiliennes ont attiré la majeure partie des flux comme en atteste le graphe ci-dessous.

Les fonds actions Chine ont faiblement collecté en raison d’alertes récurrentes quant au niveau de la croissance future du pays. On notera aussi un certain risk-off sur l’Inde qui fait suite à la baisse des taux indiens pour soutenir l’économie du pays.

Les flux des actions des pays développés sont donc en retrait. Les fonds actions Japon ont enregistré une décollecte de 306 M USD au cours de la deuxième semaine de février. Les actions japonaises pourraient pâtir d’une rotation géographique régionale en faveur des actions de Hong-Kong. Les fonds actions US ont perdu 1,6 Mds USD d’actifs sur cette période. A noter que les fonds US affichent leur plus longue période de décollecte depuis 2002. Les heureux bénéficiaires en sont les ETF actions US. Il faut dire que les performances sont quasi identiques comme le montre le graphe ci-dessous.

Du point de vue sectoriel, on remarque que les fonds sur le secteur de la technologie ont perdu les faveurs des investisseurs en ce début d’année. Les financières sont encore moins recherchées qu’en 2018. L’immobilier fait un gros retour en force et dans une moindre mesure les commodities et les télécoms.

Du côté des fonds obligataires, la collecte s’est élevée à 44 Mds USD au cour de la semaine passée. Cela fait suite à la perception selon laquelle la politique des banques centrales serait plus accommodante qu’anticipé. Les fonds de dette émergente en hard currency ont toujours les faveurs des investisseurs. Les fonds de crédit émergent ont également enregistré des collectes nettes.

Les fonds obligataires d’Europe du Sud ont souffert. Ces fonds italiens ont enregistré les plus forts rachats depuis le T2 2017. Même chose en Espagne où la situation politique se tend au point de voir se mettre en place de nouvelles élections anticipées.

Pour en savoir plus sur notre partenaire EPFR Global, merci de renseigner ce formulaire:

1 Star2 Stars3 Stars4 Stars5 Stars (No Ratings Yet)

Loading...
Nathalie Renson
A propos Nathalie Renson 27 Articles
En tant qu’investisseur sur les marchés financiers, Nathalie Renson est toujours en quête d’informations financières et souhaite les partager. C’est pourquoi elle contribue à The Daily Finance. Analyste equities au début de sa carrière, puis sur les marchés obligataires, Nathalie a ensuite géré plusieurs fonds en multigestion, notamment.

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*