Le temps de l’action – Camille Asaro et Kelly Rau, KPMG LLP

KPMG vient de publier la 8ème édition de son étude sur la place des femmes dans la gestion alternative. En 2011, ce sujet était “touchy”. Il est à présent plus habituel. Les auteurs expliquent qu’il est à présent temps de passer à l’action. Profitons de l’évolution profonde de l’industrie pour évoluer aussi positivement en faveur de la parité. Premier constat : les hommes et les femmes ne perçoivent pas les actions “pro-parité” de la même façon. Ce qui paraît insuffisant pour les unes est suffisant pour les autres. D’où l’importance de recourir à des outils ou à des mesures indiscutables pour tout le monde. Un point rassurant : hommes et femmes ont l’impression que le contexte parité s’améliore d’année en année. Quelles sont les suggestions afin d’évoluer vers la parité ? Permettre l’accès des femmes aux postes à hautes responsabilités au sein des sociétés de gestion, rendre les horaires de travail flexibles, augmenter le nombre de femmes dans les comités d’investissements, accroître la mixité lors des recrutements. KPMG va même encore plus loin en expliquant que les offres d’emplois doivent être formulées de façon à être neutres, que des objectifs chiffrés doivent être annoncés pour la parité au sein des organes de direction, que les congés maternité doivent être accompagnés, que des aménagements soient trouvés pour les congés maternité. Enfin, individuellement, les managers se disent favorables à une évolution vers la parité salariale dans leur équipe, défendre les promotions pour les femmes et apprendre à lutter contre le biais de différenciation entre hommes et femmes. Voilà qui redonne le sourire !

Lire l’article

Partagez cet article.

1 Star2 Stars3 Stars4 Stars5 Stars (No Ratings Yet)
Loading...

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*