Les fonds obligataires ont encore le vent en poupe ! – EPFR et The Daily Finance

Dans leur globalité, les fonds obligataires ont bien collecté en ytd. Mais cette collecte a franchi un cran supplémentaire au cours de la première semaine de février. Notre partenaire EPFR nous informe que ce sont les fonds obligataires américains et émergents qui affichent les collectes nettes les plus grandes, atteignant les niveaux respectifs du T1 2018 et du T3 2016. Comme l’appétit pour le risque s’est accru, la demande s’est portée vers les fonds HY qui ont collecté 4 Mds USD sur la première semaine de février : 16 de ces fonds HY sont basés aux US, 3 fonds sont globaux et deux fonds sur le HY européen, collectant chacun 50 M USD. Ceci correspond en plus à un regain d’émissions obligataires et à un taux de défaut encore inférieur aux prévisions.

Du côté de la dette émergente, les investisseurs continuent de se porter acquéreurs de parts en hard currency. Toutefois, les fonds en monnaie locale ont enregistré leur plus forte collecte depuis 55 semaines. Une fois encore, signe de diversification de la part des investisseurs, le corporate investment grade et high yield enregistrent leur meilleure collecte depuis 12 mois.

En Europe, les fonds obligataires recherchés étaient… ex-Europe : les fonds obligataires investis sur la Suisse et la Norvège ont collecté 250 M USD au cours de la première semaine de février. A l’inverse, on noter la sortie des fonds de US Treasuries.

Pour les actions, la rotation géographique est également à l’oeuvre.

Depuis le mois d’octobre 2018, les actions émergentes ont été tirées par les actions asiatiques ex Japon, par la région Asie-Pacifique et par l’Amérique Latine. Les fonds actions globaux EM ont renoué plus tardivement avec la collecte nette en ce début d’année 2019. On voit donc très clairement que les actions US, EMEA et Europe souffrent de cette rotation. Les fonds actions Europe en sont à présent à 21 semaines de décollecte. Au niveau pays, les fonds actions Afrique du Sud (anticipation des élections) et Arabie Saoudite collectent fortement. Viennent ensuite les fonds actions Chine.

A l’instar des obligations EM, les actions émergentes ont aussi rencontré un vif succès en ce début de mois de février. Les investisseurs sont à la recherche de diversification sur cette classe d’actifs, les fonds “pays” rencontrant moins de succès. Ainsi, les fonds globaux EM ont collecté 15 Mds USD depuis le début de l’année, dont 75% sur des ETF.

Les fonds Amérique Latine sont boostés par le Brésil et l’Argentine. A noter cette belle surperformance des fonds BRIC versus les fonds marchés frontières.

Donc… les fonds actions Europe décollectent. En zoomant sur les fonds pays, ce sont les fonds portugal, Pays-Bas et Italie qui décollectent le plus. L’Italie ne surprend pas. En revanche, le Portugal et les Pays-Bas surprennent.

Enfin, à noter sur les actions US : les ETF large cap sont ceux qui ont le plus décollecté en ce début de février.

 

Pour en savoir plus sur notre partenaire EPFR Global, merci de renseigner ce formulaire:

1 Star2 Stars3 Stars4 Stars5 Stars (No Ratings Yet)

Loading...
Nathalie Renson
A propos Nathalie Renson 29 Articles
En tant qu’investisseur sur les marchés financiers, Nathalie Renson est toujours en quête d’informations financières et souhaite les partager. C’est pourquoi elle contribue à The Daily Finance. Analyste equities au début de sa carrière, puis sur les marchés obligataires, Nathalie a ensuite géré plusieurs fonds en multigestion, notamment.

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*