Quelle stratégie défensive choisir ? – FTSE Russell

Les stratégies défensives d’investissements peuvent être utiles, en particulier lorsque les marchés s’envolent dès le mois de janvier et lorsque l’on anticipe des incertitudes quant à la conjoncture macroéconomique. Cet article présente ainsi la réflexion qui doit être menée par les investisseurs institutionnels avant d’implémenter 3 stratégies particulières dans leurs portefeuilles : low vol, min Var et equal risk qui sont toutes les 3 basées sur la volatilité. Tout d’abord, l’investisseur doit définir l’objectif précis recherché. Cherche-t-il à renforcer son rendement, ou à réduire la volatilité de son portefeuille, ou à diversifier son portefeuille ? La réponse à cette question est déjà assez délicate, mais essentielle. Cette décision d’allocation doit être comparée à l’intérêt de détenir des liquidités dans son portefeuille. Toutefois, désinvestir une partie du portefeuille n’affranchit pas du risque de marché. L’impact des liquidités sera d’amortir les oscillations du marché, mais non de les supprimer. Les stratégies dites “décorrélantes” doivent permettre comme leur nom l’indique de ne pas subir la volatilité du marché. La “low vol” doit permettre de maximiser l’effet d’une exposition avec une volatilité affaiblie. La “min var” doit permettre de minimiser la volatilité du portefeuille dans sa globalité. “L’equal Risk Contribution” est basée sur l’optimisation de la diversification du portefeuille suivant la volatilité et la corrélation de chaque ligne du portefeuille. A vous de choisir ce qui vous correspond le mieux.

Lire l’article

Partagez cet article.

1 Star2 Stars3 Stars4 Stars5 Stars (No Ratings Yet)
Loading...

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*