Que se passe-t-il sur les fonds ? La réponse en flux – EPFR Global et The Daily Finance

La dernière semaine de janvier 2019 est riche en mouvements au niveau des allocations. Notre partenaire EPFR nous confirme qu’une rotation s’est bien mise à l’oeuvre. Quelques constats : alors que les fonds obligataires enregistrent un pic de collecte, les fonds actions US continuent de décollecter, les actions globales aussi. Enfin, les actions et dettes émergentes sont en collecte nette sur cette dernière semaine de janvier. Tout de suite, le détail…

 

Les banques centrales ont communiqué lors des derniers jours. Elles se sont plutôt montrées accommodantes. La conséquence immédiate de ces messages est l’augmentation de la part des actions et des bonds émergents au sein des allocations. L’autre classe d’actifs qui en a tiré profit est celles des obligations tous types confondus avec une collecte nette de 9,4 Mds US. Cette rotations s’est faite au détriment des fonds actions qui ont décollecté de 15 Mds USD, des fonds monétaires qui ont perdu 26 Mds USD et des gestions alternatives dans une moindre mesure avec -414 M USD.

Zoomons un peu sur les émergents. Les investisseurs se sont portés majoritairement sur les fonds actions globales émergentes, cette classe représentant les ¾ des investissements sur les actions EM. Plus en détail, les fonds orientés sur les dividendes ont remporté la palme. Même s’ils augmentent l’allocation sur les actions émergentes, les investisseurs sont beaucoup plus prudents quant à une éventuelle déclinaison par pays. Le graphe ci-dessous compare les flux sur des fonds actions BRIC avec les flux sur les fonds actions Chine ou fonds actions Brésil et ainsi de suite.

Au cours de l’année 2018, on constate effectivement que les fonds pays ont rencontré un bien moindre succès que les fonds regroupant les 4 pays. Les fonds investis sur la Russie ont décollecté. On notera juste un regain d’intérêt pour les fonds investis en Arabie Saoudite et en Afrique du Sud. L’Amérique du Sud continue de pâtir des incertitudes politiques. Ceci se traduit par une décollecte aussi sur ces fonds actions.

Les rachats sur les fonds actions US sur la dernière semaine de janvier ont dépassé les 15 Mds USD. Les ETFs ont été également touché avec 0,65% de l’actif total versus 0,03% de l’AUM pour les fonds traditionnels.

A noter les fonds “or” ont collecté 5 Mds USD au cours des 8 dernières semaines alors que sur la période les fonds sur les autres commodities ont décollecté à hauteur de 2,4 Mds USD.

Les fonds obligataires ont enregistré leur plus forte collecte depuis la deuxième semaines de janvier 2018. Les fonds globaux retrouvent les niveaux de collecte du T3 2017. Les fonds high-yield enregistrent également une belle collecte avec 960 M USD depuis le début de 2019. Les seuls fonds obligataires en décollecte sont les fonds mixtes (actions et obligations) et les fonds de loans.

Comme le montre le graphe ci-dessus, les investisseurs revenant sur les fonds de dette EM ont préféré les fonds libellés en hard currency. Pourtant, les performances en devises locales sont supérieures à celles en hard currency. A noter que les fonds obligataires chinois sont en décollecte.

Enfin, les fonds obligataires européens sont en décollecte, à l’instar des actions. L’Europe n’a pas la cote en ce moment…

1 Star2 Stars3 Stars4 Stars5 Stars (1 votes, average: 5,00 out of 5)

Loading...
Nathalie Renson
A propos Nathalie Renson 24 Articles
En tant qu’investisseur sur les marchés financiers, Nathalie Renson est toujours en quête d’informations financières et souhaite les partager. C’est pourquoi elle contribue à The Daily Finance. Analyste equities au début de sa carrière, puis sur les marchés obligataires, Nathalie a ensuite géré plusieurs fonds en multigestion, notamment.

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*