Les EM résistent alors que la Chine ralentit – Upfina

Cet article nous incite à avoir une lecture éclairée des prévisions de croissance que le FMI vient de publier (Cf. notre article du 21/01 et du 24/01). Si les économistes s’accordent pour anticiper un ralentissement global, il importe d’être discriminant et précis suivant les zones. Ainsi, les pays émergents ne seraient pas tous touchés par le ralentissement économique mondial ou encore chinois. La prévision de croissance des émergents hors Chine est attendue à 4,5%, soit seulement 10 bp de moins que la précédente prévision. Cela mérite que l’on s’y attarde une peu plus. Il y a un léger découplage des indices PMI émergents qui se stabilisent alors que ceux des pays développés sont orientés à la baisse. Même constat pour les révisions de prévisions de résultats des entreprises cotées. La tendance sur les marchés actions émergentes est beaucoup plus porteuse que sur les marchés classiques. Pourtant la Chine inquiète. Dans la mesure où elle est réputée pour être la locomotive des pays émergents, cela jette l’ombre d’un doute sur la résilience des autres pays émergents. Certains commentaires sur les chiffres économiques chinois publiés à fin décembre seraient moins alarmistes. Mais la tendance doit encore être confirmée.

Lire l’article

1 Star2 Stars3 Stars4 Stars5 Stars (No Ratings Yet)

Loading...

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*