Davos et l’Investissement Responsable – Elena Philipova, Refinitiv

L’IR (Investissement Responsable) s’invite dans toutes les réunions mondiales, où l’on s’autorise à penser. Et c’est tant mieux. Toutefois, quelques points saillants sont à signaler. Un thème qui revient est la difficulté pour les entreprises à traduire l’impact de leurs stratégies environnementales sur leurs activités en termes financiers. De cela, nous nous étions fait l’écho notamment au travers du baromètre ESG de la SFAF en octobre dernier. L’on ne peut que se satisfaire de la systématisation de la Déclaration de Performance Extra-Financière, intégrée au Document de Référence publié par les émetteurs. Un autre point est l’adhésion de plus en plus importante, mais non suffisante malgré tout, des asset managers sur ces questions d’IR. Chacun le fait à son rythme, à sa sauce. Peut-être que l’évolution des mentalités des clients finaux et des épargnants, notamment en raison des exigences des générations les plus jeunes, va amener pour ne pas dire contraindre, la majeure partie des asset managers à jouer le jeu pour de bon. On pourra alors probablement observer un engagement plus grand des actionnaires auprès des dirigeants d’entreprises pour veiller au respect des normes environnementales.

Lire l’article

1 Star2 Stars3 Stars4 Stars5 Stars (No Ratings Yet)

Loading...

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*