Croissance mondiale revue à la baisse – Gita Gopinath, FMI

La révision de la croissance mondiale pour 2019 et 2020 n’est pas massive puisque de respectivement 20 et 10 bps, à 3,5% et 3,6%. Donc, pas de panique Marie-Monique (ou Jean-Patrick). Quelques points saillants néanmoins à signaler. Le premier est l’alerte lancée par le FMI à propos des risques qui pourraient conduire à pousser plus loin la révision à la baisse. Le deuxième point est l’impact négatif de la croissance en zone Euro. En effet, la production automobile allemande a considérablement ralenti. Les effets négatifs des tarifs douaniers américains vont également se faire sentir sur ce pays. L’Italie est également citée au chapitre zone Euro. Les prévisions sur les US sont inchangées. La croissance économique est attendue à 4,9% pour les pays émergents, contre +5,1% antérieurement anticipé. La Turquie et le Mexique pèsent sur les prévisions. Très important : si le FMI acte un ralentissement accru de certaines composantes telles que le commerce mondial, l’investissement et la production industrielle hors US, il insiste également sur le fait que cela n’entraînera pas “une grande récession”. Le point majeur d’incertitude demeure les relations sino-américaines. Le Brexit est également mentionné, ainsi que l’Italie pour l’Europe.

Lire l’article

 

 

 

1 Star2 Stars3 Stars4 Stars5 Stars (No Ratings Yet)

Loading...

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*