Qu’en pense Robert J. Shiller ? – Paul Kovarsky, CFA Institute

Des valorisations ? Les actions et l’immobilier sont à des sommets de valorisations en même temps. Bizarre, pour des actifs généralement peu corrélés. Et sommes-nous dans une bulle de bulles ? Dans les périodes d’incertitudes, il peut être rassurant de se rattacher à un contexte historique qui s’est déjà produit. Alors, on cherche des similitudes avec le passé. Mais, les cycles financiers, économiques, boursiers n’ont rien de “physiques” ou de “mathématiques”. Il est délicat de les modéliser et de les prévoir car les mêmes causes ne produisent pas les mêmes effets. Parle-t-on encore de “grande récession” ou dépression ou crise ? Shiller pense que l’on se situe à un point d’inflexion où la récession peut se produire. Il se fonde sur la courbe des taux qui s’inverse. Classique finalement. Il estime également que la recherche économique devrait plus coller à la réalité des faits pour être plus prédictive, plus efficace. Mais quelle réalité ?

Lire l’article

1 Star2 Stars3 Stars4 Stars5 Stars (No Ratings Yet)

Loading...

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*