Bilan 2018 pour la criminalité financière – Che Sidanius, Refinitiv

Les budgets consacrés à la lutte contre la criminalité financière sont en croissance en 2018. Mais ils sont encore insuffisants au regard des fraudes qui continuent d’être enregistrées. Alors pour faire face à cette criminalité, les intervenants sont favorables à un partage des informations et du renseignement sur certaines affaires ou pour définir les bonnes pratiques. Mais ces initiatives restent apparemment trop cantonnées au secteur privé qui regrette amèrement que le public, i.e. les autorités et les différentes polices ne coopèrent pas plus avec eux. La cybercriminalité est dans les esprits de tous. Les moyens nécessaires pour la contrer sont conséquents et peuvent reposer sur l’usage de l’intelligence artificielle, afin d’analyser les informations hébergées dans le big data. C’est aussi un moyen plus efficace pour la lutte anti-blanchiment ou anti-terroriste.

Lire la suite…

 

1 Star2 Stars3 Stars4 Stars5 Stars (No Ratings Yet)

Loading...

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*