Prévoir les émissions de CO2 – Justin Caron et Thibault Fally, Vox

La demande d’énergie est dépendante du revenu par tête d’un pays. Plus le revenu par tête est élevé, moins la demande énergétique augmente. Cette relation a été documentée par de nombreuses études. Qu’en est-il dans les pays en développement ? Les ménages, dont le niveau de revenu augmente, procèdent à l’acquisition de biens durables qui consomment de l’énergie : voitures, air conditionné, réfrigérateurs… Ces biens, généralement peu coûteux, ne sont pas obligatoirement parmi les plus efficients du point de leurs rejets de CO2. Or, cette production de CO2 liée à l’enrichissement de la population d’un  pays en développement n’est pas mesurée pour le moment. Ceci signifie que cette production de CO2 n’est pas inclue dans les prévisions mondiales actuelles. Si un pays en développement s’oriente vers une industrialisation de son économie, quel chemin empruntera-t-il pour sa production d’électricité ? Un choix de ce pays en faveur d’une électricité fortement génératrice de CO2, aura pour conséquence de contrebalancer les efforts des pays développés pour limiter leurs propres émissions. Les auteurs estiment que si le revenu mondial par tête augmente de 1%, les émissions de CO2 augmenteront de 0,96%, autrement dit autant.

Lire la suite…

 

1 Star2 Stars3 Stars4 Stars5 Stars (No Ratings Yet)

Loading...

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*