La Banque de France se mobilise pour l’environnement – François Villeroy de Galhau, BdF

Connaissez-vous le NGFS ? Network for Greening the Financial System. C’est un réseau initié par la BdF en 2017. Ces membres sont des banques centrales à travers le monde. Lors de la publication du premier rapport intermédiaire en octobre dernier, ces membres ont reconnu que “les risques liés au climat – en tant que sources de risque financier – relèvent du mandat des banques centrales”. Mazette ! En avril 2019, lors de la prochaine réunion du NGFS, des recommandations seront émises. Le gouverneur de la BdF souhaite également une large mise en oeuvre des recommandations du TCFD, concernant les informations financières relatives au climat. Il affirme même que l’article 173 pourrait servir de base pour la réflexion européenne. Bien ! Pour mémoire, les investissements nécessaires pour la transition énergétique sont estimés à 790 Mds Eur par an jusqu’en 2050. Face à cette immense charge financière, la Banque de France en appelle à la finance privée qui ne l’a pas attendu. Mais le gouverneur entend faire préciser le cadre réglementaire des émissions de dettes à dominante verte, de la communication financière obligatoire des fonds. Les entreprises émettrices ne sont malheureusement pas mentionnées dans ce discours, ce qui est regrettable. Celles-ci doivent aussi progresser dans la communication extra-financière. Enfin, François Villeroy de Galhau prône la neutralité de la politique monétaire quant aux actifs dits “verts”.

Lire la suite…

 

1 Star2 Stars3 Stars4 Stars5 Stars (No Ratings Yet)

Loading...

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*