Faut-il craindre le shadow banking ? – Charlotte Gardes, BSI Economics

Comment ne pas se poser cette question face à la désintermédiation croissante du financement ? En particulier lorsque des acteurs du secteur sont en train de déposer le bilan. Y a-t-il des vides juridiques ou réglementaires ? Le sujet est délicat. L’émergence du shadow banking fait suite à une incapacité des systèmes bancaires traditionnels à financer certaines catégories d’acteurs économiques. Ceci est particulièrement évident dans certains pays émergents dans lesquels les besoins de financement sont mal suivis par les banques. Dans les pays développés, la tendance existe aussi. Grosso modo, le shadow banking se développe lorsque les banques ne peuvent plus supporter une quantité plus importante de risque au sein de leurs bilans. Comme les projets continuent de se présenter, il faut les financer. L’innovation est par nature risquée et peine à être financée. Les VC, capital-risque encadrent par leurs pratiques professionnelles ce financement. Mais lorsque l’on sort de ce cadre, le régulateur est bien incapable d’intervenir afin de garantir les bonnes pratiques. Le risque est-il systémique ? Cela se pourrait bien…

Lire la suite…

 

1 Star2 Stars3 Stars4 Stars5 Stars (No Ratings Yet)

Loading...

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*