Quantitative tightening : combien par mois ? – Callum Thomas, TopDown Charts

Cela fait pourtant un moment que le mouvement a commencé, mais le quantitative tightening est assez absent des esprits. La seule chose qui préoccupe vraiment est sa conséquence, i.e. la hausse des taux. Alors cet article est intéressant car il replace les éléments dans leur contexte. Par exemple, la Fed est sur un trend de rachat de titres de 50 Mds USD par mois. Savez-vous répondre à la question suivante : la Fed peut-elle augmenter la taille de ses rachats mensuels ? Non, elle est à son maximum. Combien a-t-elle racheté depuis le début du QT ? 200 Mds de Treasuries et 300Mds USD d’actifs au total. Cet impact se fait d’ailleurs sentir sur les marchés. Graphiquement, cet impact peut être constaté : il implique une hausse des taux longs ou au minimum est un facteur de soutien des taux élevés. Pour le marché des actions, l’impact est probablement le retour de la volatilité comme on peut le voir également graphiquement. Plus important est l’impact du QT sur le dollar, qu’il contribue à faire s’apprécier. Et si, finalement, l’impact n’était qu’un retour à la normale des marchés, basé sur les fondamentaux du cycle économique ?

Lire l’article…

1 Star2 Stars3 Stars4 Stars5 Stars (No Ratings Yet)

Loading...

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*