La course au gigantisme – Peter M.J. Gross, CFA Institute

La concentration de la cote aux US est de plus en plus grande. En 1975, 175 valeurs représentaient la moitié des résultats nets. En 2015, seulement 30 entreprises concentrent la moitié des profits. En résumé, nous assistons à la stratégie du vainqueur qui remporte tout. Le premier de la classe ou du secteur industriel achète tout ce qui passe pour se renforcer et conforter sa place de premier. D’où des taux d’endettements importants. Il n’est plus question de développer de nouvelles compétences en interne. Mais que fait le régulateur ? Les monopoles ne sont plus entravés. Ils sont d’ailleurs de plus en plus difficiles à combattre. Cette concentration a bien évidemment des répercussions majeures sur la constitution des portefeuilles. Comment être absent des géants de la cote, surtout si ceux-ci surperforment ? Mais que va-t-il se passer lorsque ces géants rencontreront des obstacles sur leur parcours boursier ? Think out of the box !

Lire l’article

Partagez cet article.

1 Star2 Stars3 Stars4 Stars5 Stars (No Ratings Yet)
Loading...

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*