Tous les modèles financiers sont faux – All About Alpha

Ce titre un peu provocateur n’est pas totalement faux : si un modèle de prédiction était exact, nous serions tous très riches. Première source d’inexactitude, la finance n’est pas une science exacte, bien au contraire. Les apports de la finance comportementale en sont la preuve. Seconde source de défaut : la modélisation est une simplification de la réalité qui est beaucoup trop réductrice en finance. Un modèle ne sera jamais suffisamment complexe pour relater toutes les connexions et autres causalités, ou effets de bords comme disent les geeks. L’article présente alors les erreurs des modèles financiers qui seraient au nombre de 3 (si seulement il n’y en avait que 3). L’utilisation de la loi normale pour décrire la distribution des événements, qui peine à relater les événements rares qui sont de plus en plus fréquents. Autre erreur : l’estimation des paramètres du modèle, tels que les taux d’intérêt, l’inflation ou encore la croissance à l’infini de 3%. Je connais pas mal de personnes qui voudraient vivre dans un pays où la croissance perpétuelle est de 3%. Mais ces personnes-là savent qu’elles rêvent. Enfin, dernière erreur, le manque d’adaptabilité des modèles existants. Sur ce point, la macroéconomie a fait probablement plus de progrès que la finance d’entreprise, qui valorise les capitaux de façon identique depuis des décennies, alors que pourtant les entreprises évoluent beaucoup. Est-ce que le recours à Google et à ses outils pour la rédaction de cet article ne donne pas des pistes de réflexions ?

Lire l’article

 

1 Star2 Stars3 Stars4 Stars5 Stars (No Ratings Yet)

Loading...

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*