Les OPCVM et le Brexit en résumé – Robert Ophèle, AMF

Voici le dernier état des lieux de ce qui nous attend post Brexit dans l’AM. Clair, court efficace ! Merci Mr Ophèle pour ce discours que vous avez tenu devant le Sénat. C’est plus simple à comprendre que lorsque nos RCCI préférés nous l’expliquent. Alors, me direz-vous, ce sont les Britanniques qui ont le plus de soucis à se faire. Oui, mais pas que ! Quand il y a une rupture de contrat, celle-ci concerne les deux parties du contrat, i.e. les Britanniques et les Européens. Parce qu’il va bien falloir les déboucler toutes ces positions, les transférer sur de nouveaux titres, sur de nouveaux OPCVM, sur de nouvelles contreparties (pour les dérivés et les sociétés de gestion). Mais le pire n’est jamais sûr. Alors, certains espèrent qu’un “deal” sera trouvé entre le UK et nous et que, pas besoin de paniquer, tout va bien se passer. En tous cas, l’AMF et la BCE vous auront prévenus. Cela va provoquer des engorgements chez les régulateurs en mars 2019.

Lire l’article

1 Star2 Stars3 Stars4 Stars5 Stars (No Ratings Yet)

Loading...

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*