Taxe sur les transactions financières : comment ça marche ? – Anastasia Mélachrinos, BSI Economics

L’infographie qui suit est intéressante car elle rafraîchit nos esprits embrumés au sujet de la TTF. Sinon, l’analyse des avantages et inconvénients qui y figure n’engage que son auteure et peut ne pas être partagée unanimement. Cette taxe, qui n’est appliquée que dans certains pays, dont la France, conduit à désinciter l’investissement dans les pays qui la pratiquent. Rappelons qu’elle avait été instaurée contre les vilains financiers que nous sommes. Elle ne taxe pas uniformément tous les produits financiers. Elle est censée éviter la spéculation. Elle rapporte 1,45 Mds USD. Elle augmente les coûts de transactions qui sont répercutés sur le client final. Or, il me semble que le régulateur s’attache particulièrement à faire diminuer ces coûts de transactions. Donc, on a un petit problème là. Cette taxe n’a jamais fait baisser la volatilité des marchés. La BCE est bien meilleure à ce jeu-là que la TTF ! Bref, à boire et à manger.

Lire l’article

Partagez cet article.

1 Star2 Stars3 Stars4 Stars5 Stars (No Ratings Yet)

Loading...

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*