Qui se souvient de LTCM ? – Barry Ritholtz

Je vous parle d’un temps que les moins de 45 ans ne peuvent pas connaître… la faillite du hedge fund LTCM il y a 20 ans, qui avait alors un actif de 129 Mds USD, avec un ratio de leverage de 1 à 27 pour moins de 5 Mds USD de fonds propres. Bref, un détail ! Comme quoi, on peut être un prix Nobel, voire même deux prix Nobel dans la même pièce, et… planter magistralement des investisseurs. Le parallèle intéressant dans l’article qui suit concerne les similitudes entre cette faillite de LTCM et les conditions d’une autre faillite observée en 2008 : la recherche systématique de rendements supérieurs au travers d’actifs illiquides, une concentration de produits dérivés au sein d’un faible nombre d’acteurs et une certaine consanguinité avec les autres institutions de la place. Finalement, quand LTCM s’est planté, la Fed a dû intervenir pour qu’une certaine solidarité de place empêche une contagion sur les marchés financiers. Cela vous rappelle-t-il quelque chose ? Est-ce que nous apprenons de nos erreurs ?

Lire l’article

1 Star2 Stars3 Stars4 Stars5 Stars (No Ratings Yet)

Loading...

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*