Quel principe d’allocation ? – All About Alpha

De quoi parle-t-on lorsque l’on mentionne la diversification d’un portefeuille ? Un bon vieux principe qui se résume avec le dicton : “ne pas mettre tous ses oeufs dans le même panier”. Dicton qui était bien antérieur au modèle de Markowitz, datant de 1950. Oui, mais combien met-on d’oeufs et dans combien de paniers ? La première méthode, la plus basique de toutes, est celle de l’équipondération. Une autre méthode est celle de risk parity : tous les paniers d’actifs représentent le même risque au sein du portefeuille, indépendamment de leurs espérances de rendements. Viennent ensuite les stratégies long/short : vous êtes long d’un actif et court de son actif corrélé. Ceci est plus facile à réaliser sur des titres que sur des allocations entre classes d’actifs. Néanmoins, le recours croissant aux modèles mathématiques permet d’adresser la compréhension des liens / corrélations / oppositions entre les actifs, malgré une complexification intense de l’environnement d’investissement. Enfin, la dernière tendance est le crowdsourcing : vous demandez “à la foule” son avis sur l’allocation à tenir. On passe alors en mode participatif, mais pas au sens comité de gestion collégial. Non, le participatif à grande échelle, en faisant appel à des compétences externes. Cela va immanquablement entraîner une modification profonde (“disruption” en anglais) de la gestion. A suivre !

Lire l’article

1 Star2 Stars3 Stars4 Stars5 Stars (No Ratings Yet)

Loading...

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*