La formule magique – Moshik and Paul Kovarsky, CFA Institute

Quels sont les apports de l’approche quantitative simple ? La sélection de titres en fonction des performances passées, basée sur l’étude de quelques critères de classement, pose les fondements du smart bêta. Cette stratégie quantitative a prouvé ses limites très rapidement, notamment en termes de performances. Il convient effectivement d’affiner les critères de classement. Ainsi, une approche sectorielle semble appropriée et complémentaire. Celle-ci peut même être découpée plus finement grâce à la notion de cycle, ou plus précisément de valeurs cycliques. L’attention doit être attirée sur le fait que chaque secteur d’activité possède son propre cycle. Quels critères alors retenir pour les classements des valeurs ? Les choses se compliquent alors singulièrement et l’on s’éloigne furieusement de la formule magique du départ.

Lire l’article

Partagez cet article.

1 Star2 Stars3 Stars4 Stars5 Stars (No Ratings Yet)
Loading...

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*