L’Italie en trois graphes

La dette italienne s’envole au-delà des 3%. Bien sûr, ce pays va devoir affronter le refinancement de sa dette en 2019 et 2020 avec ces conditions dégradées (graphe 2). Et bien sûr aussi, les cours des banques italiennes sont emportées par cette tourmente (graphe 3).

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

1 Star2 Stars3 Stars4 Stars5 Stars (No Ratings Yet)

Loading...

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*