L’AMF chez les Grands-Bretons – Robert Ophèle, AMF

Robert Ophèle, Pdt de l’AMF, a effectué ce jour un discours à Londres au cours duquel il aborde Mifid II et les relations post-Brexit avec le UK. Il faut reconnaître que traiter de ces deux sujets dans le même discours, c’est courageux, voire même limite inconscient. Mais, Mr Ophèle s’est exprimé lors  d’une conférence européenne sur le thème du “legal and compliance”. Donc, il n’a pas perdu tous ses auditeurs en route… Un premier constat : les acteurs de marché savent s’adapter rapidement pour contourner les règles. Pas bien ! Un deuxième constat : un besoin évident de clarification entre l’ESMA et ses relais nationaux pour l‘implémentation des évolutions et des échanges de Mif2. En gros, chacun fait ce qui lui plait. Une surprise : il y a beaucoup d’échanges d’informations mal calibrées et inexploitables. Ah bon ? Autre sujet : certains dysfonctionnements doivent être adressés tels que la divulgation des coûts et charges, ou le financement de la recherche actions. L’AMF s’annonce comme soutien de recalibrage sur ces deux sujets. Enfin, quant au Brexit, la seule certitude est que cela va être compliqué pour le UK, qui va devoir renégocier ses positions avec les 27 en l’absence de passeport. Comme le statut de “pays tiers” n’a jamais été appliqué, nul ne sait s’il est en pratique applicable en l’état. Robert Ophèle propose de s’interroger sur le sujet sans délai.

Lire l’article

1 Star2 Stars3 Stars4 Stars5 Stars (No Ratings Yet)

Loading...

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*