Les hedge funds décorrélés ? Ou pas ! – Nicolas Rabener, CFA Institute

Les stratégies de gestion décorrélées sont, par définition, non benchmarkées. Ceci ne facilite pas l’évaluation de tels hedge funds. Pourtant, à présent que tous les portefeuilles, ou presque, détiennent des hedge funds, il est impérieux de chiffrer leur impact dans différents stress tests. Afin d’adresser la question de l’illiquidité chronique de ces fonds, les stratégies de long-short, absolute return ou market neutral occupent une place croissante dans les portefeuilles. Au départ, ces stratégies étaient assises sur les actions uniquement. Depuis quelques années, elles ont étendu leur champ d’intervention à d’autres classes d’actifs. Leur objectif : ne pas baisser lorsque le marché baisse, monter faiblement mais régulièrement indépendamment du marché, par exemple. Elles sont décorrélées. Mais vraiment décorrélées ? Pas terrible en fait, puisque les fonds absolute return et long-short US observés ont une corrélation comprise entre 0,8 et 0,95 avec le S&P500. Conséquence : des draw-downs qui sont de 42% et 39% respectivement pour les absolute returns et les long-shorts sur la période 2002-2018. Voilà qui laisse pantois.

Lire l’article

1 Star2 Stars3 Stars4 Stars5 Stars (No Ratings Yet)

Loading...

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*