Arrêtons de taper sur les banquiers ! – Christine Lagarde, FMI

Ce n’est pas Christine Lagarde qui demande d’épargner les banques dans l’article que vous lirez ci-dessous. Parce que la Pdte du FMI et tant d’autres, font porter la charge de plus en plus lourde de la réglementation et du contrôle sur la finance, partout dans le monde. Or, ces pauvres banquiers ne se sont jamais remis de la faillite de Lehman et de la crise qui s’en est suivie. Ainsi, la finance mondiale a été âprement vilipendée, dépecée, contrôlée et recontrôlée. Ceci l’a précipitée dans des restructurations en mode “never ending story”. Chaque jour, une nouvelle interdiction de faire ceci ou cela, une nouvelle norme de compliance. Bref, il y a plus de contrôleurs dans les banques et autres asset managers, que de banquiers pour rapporter du business. Ajoutez à cela des évolutions technologiques majeures : une sorte d’ubérisation grandissante des métiers de la finance, un vent de “robotisation” des tâches pour éliminer ces vilains banquiers ou gérants. Alors, comme partout, il y a des personnes peu fréquentables dans la finance. Mais il y a aussi, et surtout, tellement de personnes de valeur qui ne demandent qu’à exceller dans leur métier. Vous êtes-vous déjà demandés si vous pouviez vous passer des banques et des sociétés de gestions et autres partenaires financiers ?

Lire l’article

Partagez cet article.

1 Star2 Stars3 Stars4 Stars5 Stars (No Ratings Yet)
Loading...

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*