La BCE ne peut pas faire comme si rien n’allait se passer ! – Marco Buti et al, Vox

Les prévisions de la BCE pour 2018 et 2019 concernant la croissance et l’inflation sont-elles tenables ? En prolongeant l’analyse macro-économique, le contexte est beaucoup moins porteur que ne semble l’anticiper la BCE. Les investissements, qui ont tellement tardé à faire leur apparition dans le cycle économique, entraînent des importations et des exportations, favorisant les échanges commerciaux internationaux. La guerre des droits de douanes vient donc considérablement obscurcir ce coin du tableau. Bien évidemment, l’Europe est un acteur majeur de la mondialisation. Il est vain et inutile de croire que cette zone économique ne sera pas impactée par les conflits commerciaux américano-chinois. Une croissance mondiale de 1% entraînerait un gain de croissance du PNB de 0,4 à 0,6% pour la zone Euro. Oui, mais ça, c’était avant ! Que vont devenir ces chiffres avec la guerre commerciale ?

Lire l’article

1 Star2 Stars3 Stars4 Stars5 Stars (No Ratings Yet)

Loading...

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*