L’UE a permis de doubler les échanges intra-communautaires – La lettre du CEPII

Le CEPII publie un chiffrage des apports positifs du marché unique européen. Il convient de ne pas confondre proximité géographique (principe de gravité) et marché unique. Certains pays européens commercent naturellement les uns avec les autres car ils sont juste voisins. Depuis 1993, date de mise en place du marché unique, le commerce intra-européen de ses membres a sensiblement augmenté : +109 % pour les biens et +58% pour les services. Tout de même, ce n’est pas neutre. L’explication réside notamment dans le processus de reconnaissance mutuelle, statut on ne peut plus puissant, qui pose toutes les bases des échanges intra-communautaires. Si les britanniques avaient disposé de cette étude au bon moment, ils n’auraient certainement pas voté le Brexit. Sur la base du modèle du CEPII, post Brexit, l’Irlande perdrait 40% de ses gains d’intégration communautaire.

Lire le rapport

 

Partagez cet article.

1 Star2 Stars3 Stars4 Stars5 Stars (No Ratings Yet)
Loading...

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*