Vive la recherche indépendante ! Valérie Gastaldy – Day By Day et Pdte de la Commission FAIR de la SFAF

Mifid2 est une sorte de gros binz qui entraîne un manque évident de rationalité de la part des différents acteurs concernés. L’analyse financière indépendante en fait les frais et se retrouve dans la même situation qu’au début des années 2000. Les gros brokers abaissent leur grille tarifaire pour conserver leurs clients. Les asset managers possèdent leur propre recherche. Les indépendants peinent à vendre leur recherche. Et là… c’est le drame ! Alors si vous souhaitez que des small et mid caps, ou des secteurs de niche soient encore suivies par quelques analystes indépendants, mobilisez-vous !

Lire l’article

Partagez cet article.

1 Star2 Stars3 Stars4 Stars5 Stars (No Ratings Yet)
Loading...

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*