Chambres de compensation au UK : quid après le Brexit ?

Dénouer les liens étroits qui lient l’Europe au Royaume-Uni est complexe et les effets de bord (comme disent les informaticiens) ou encore les dommages collatéraux ou encore les “side effects” apparaissent au fur et à mesure que les négociations avancent. Ainsi, les chambres de compensation qui intermédient les marchés de gré à gré, notamment pour les dérivés attirent l’attention du régulateur européen. Ces compensateurs britanniques sont en situation de quasi monopole actuellement. Le Brexit les fera évoluer en tant que contreparties de pays tiers. D’où une volonté de la Commission Européenne de renforcer ses propres pouvoirs de contrôle sur ces chambres de compensation britanniques. On n’est pas encore sorti de l’auberge !

Lire l’analyse

Partagez cet article.

1 Star2 Stars3 Stars4 Stars5 Stars (No Ratings Yet)
Loading...

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*