Le “oui mais” de l’AMF en réponse à l’Europe – AMF

La Commission Européenne veut renforcer le pouvoir des autorités européennes de surveillance des marchés que sont les ESMA, EBA et EIOPA. Concrètement, l’Europe prendrait la main sur les prérogatives nationales de contrôle des marchés financiers. D’où la publication de la position de l’AMF qui dit “oui mais” et entend trouver “un juste équilibre” entre la mainmise de l’Europe et le respect de son pré carré.

Lire l’article

1 Star2 Stars3 Stars4 Stars5 Stars (No Ratings Yet)

Loading...

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*