Le Big Short ne fera plus 1 milliard de gains…

Steve Eisman avait shorté les subprimes en 2008 et gagné une fortune croit dorénavant que le système financier est bien régulé, peu « leveragé », et peu enclin à de fortes turbulences. Il n’a cependant pas vraiment confiance dans les banques européennes « peu capitalisées » et a pris quelques positions short sur des prêteurs spécialisés sur l’automobile aux Etats-Unis. Mais rien de bien passionnant pour les amateurs de sensations fortes qu’il n’a pas du tout envie de revivre : en dépit des gains colossaux accumulés en 2008, cette année ne lui a pas laissé de bons souvenirs…

Partagez cet article.

1 Star2 Stars3 Stars4 Stars5 Stars (No Ratings Yet)

Loading...

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*