Les actifs sont passifs et réciproquement ! – Jerry Wagner, Seeking Alpha

Qui fait quoi ? Les gérants actifs dupliquent les indices et les ETF dupliquent des stratégies actives. Que l’on ne s’étonne pas ensuite que le régulateur veuille couper les frais de gestion pour mettre tout le monde d’accord (Cf. notre partage du 03/07). Alors comment revendiquer un statut de gérant actif ? Parce que “actif” peut être synonyme de “risqué”, i.e. le gérant peut s’éloigner de son benchmark, ou, pire, avoir une gestion dynamique. Vade retro satanas ! Surtout pas de risque dans les portefeuilles. Alors que pourtant dans les phases de marché volatiles, la gestion “discrétionnaire” est généralement plus performante car plus “réactive” et plus “flexible”, parfois même empreinte d’une certaine “convexité”. Ces qualités de gestion méritent alors une rémunération récompensant les efforts du gérant, ainsi que les moyens qu’il met en oeuvre pour atteindre ses objectifs de gestion.

Lire l’article

1 Star2 Stars3 Stars4 Stars5 Stars (No Ratings Yet)

Loading...

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*