Small cap is beautiful ! – Anil Rao, MSCI

Que ce soit sur des périodes de 1 an, 5 ou 10 ans, les small caps ont surperformé au minimum de 400 bp par an en Europe, au Japon et au sein de l’indice EAFE (Europe, Asie Australe, Extrême-Orient). Par contre, ce n’est pas le cas aux US. Cette surperformance est saine puisqu’elle est impliquée, non par une bulle, mais par des profits plus robustes et en croissance plus forte que pour les large caps. Ceci est d’ailleurs encore plus facilement observable depuis un an. La génération de profits de ces small caps provient majoritairement de leur propre pays d’implantation, plus que des exportations. Enfin, la décomposition factorielle n’est pas significative pour justifier la surperformance des small caps.

Lire l’article

1 Star2 Stars3 Stars4 Stars5 Stars (No Ratings Yet)

Loading...

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*